Même les personnages les plus insignifiants jouent un rôle essentiel dans le déroulement de l'histoire.
 

Partagez | .
 

 Retour aux origines [ Freyja & Galaad ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
« Invité »



Contact @Invité :


Sam 3 Juin - 11:50 | « Invité » dit :

Retour aux origines

On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. Mais l’avenir change constamment. L’avenir est le lieu de nos plus grandes peurs, et de nos espoirs les plus fous. Mais une chose est sûre : quand finalement, il se dévoile... l’avenir, n’est jamais comme on l’avait imaginé.



D’aussi loin que cela puisse être, le périple de notre jeune Nymphe commença il y a seulement quelques semaines. Sa conscience fut mise, à la prévenir de ne pas revenir à Selkie le temps de se faire oublier de son redoutable amant… Mais son cœur, lui supplia de revenir à ce qui pourrait être ses origines. Ses racines, elle les a soudées ici ; son cœur est accroché à ce territoire ; sa peau, frissonne encore de ses eaux pures qui y coulent… Non, elle ne pouvait pas se chasser elle-même de ce lieu qui est le sien. Ce serait renier sa nature, mettre entre parenthèses ce qu'elle est… Freyja se refuse de vivre ainsi, autant ne pas vivre s’il faut rester cacher et dans l’effroi. La crainte, elle la connaît, mais ne la respecte pas. Interdisant une autre personne de lui dicter sa vie, et d'avoir les pouvoirs sur ses émotions.  

Ses pas la menèrent vers le lieu que jadis, elle convoitait le plus. C'était ici que l'on pouvait la trouver le plus souvent, dans les eaux cristallines du lac de Lerne. Jouant telle une enchanteresse avec les gouttelettes et les flux d'eau qui l'entourent. C'est ici, qu'on lui accorda son surnom de la Nymphe d'Arcadia, et c'est ici qu'elle fut connue, et que sa réputation commença. Vu l'heure tardive, il n'était pas étonnant qu'il n'y ait personne dans les parages. Néanmoins, cela semblait contenter la jeune femme, même si elle n'était associable, la solitude est parfois d'or. Les herbes et les roseaux se plièrent aux passages de la voyageuse, donnant cette impression de plisser à une légère révérence devant la dame. Se rappelaient-ils de ses venues plus que journalière ? Après tout, ne dit-on pas que la nature possède la vie, les souvenirs, et les ancres en elle ? Alors, cela ne serait pas impossible.    

Il n'était pas la peine de se débarrasser des longs tissus de cette robe blanche qui englobent son corps, elle n'aurait qu'à faire un geste, pour soulever les gouttes d'eau qui glisseront dessus à sa sortie. Car, même si l'endroit semblait désert, d'autres peuvent avoir l'idée de sonder les alentours. Étant trop prude pour se montrer le moins dévêtu, la nymphe avait pour habitude de laisser flotter ses tissus sur l'étendue. D'un pas assuré, elle pénétra dans le lac, ses mains venant effleurer la surface de l'eau. Cette dernière semblait doucement être chatouillée par cette caresse offerte, et attendri. Dès son contact, quelque flots commencèrent à danser dans les airs, offrant un spectacle assuré par la demoiselle. Mais quelque chose vint la troubler dans sa méditation, laissant croire à ses oreilles qu'elle n'était pas seule. Venant tout juste de s'en rendre compte, il était probable que cette présence y était depuis un moment. Or, si elle était là dans le but de nuire, cela ferait un moment que cette dite présence aurai atteins Freyja à un moment où elle ne prenait pas garde. "Je n'apprécie pas le fait, d'être regardé ainsi sans savoir qui se tapie dans l'ombre." Le son de sa voix n'était nullement menaçant, laissant comprendre son intention pacifiste. La nymphe n'avait nulle envie de paraitre sur la défensive, tant qu'elle ne savait pas qui était en sa présence cela ne servirait à rien.




made by pandora.





Revenir en haut Aller en bas

avatar
« Galaad »
Efrit
Emploi : Chevalier errant



Contact @Galaad :
Voir le profil de l'utilisateur


Lun 5 Juin - 9:57 | « Galaad » dit :

Retour aux origines
Ce n'est que moi...



Galaad s'était, une fois de plus, laissée guidé par ses pas sans faire attention où il allait. Si bien qu'il fût encore perdu dans une contrée qu'il ne reconnaissait pas. Cette île était décidément très grande et possédait une grande variété de paysages. A force de marché, il s'était retrouvé aux abords d'un lac. L'eau y était pure et un vent léger dessinait des ondes sur sa surface cristalline. S'il n'avait pas été aussi préoccupé par le calme qui régnait ici, Galaad aurait trouvé cet endroit magnifique. Chevalier dans l'âme, l'épéiste était sans arrêt sur ses gardes et le calme de cet endroit le préoccupait comme s'il attendait qu'une tempête se déclenche à chaque instant. Mais rien ne se produisait et la nuit commençait à tomber. Succombant à la fatigue, celui que l'on nommait le Héros il y a quelque temps se laissât lourdement tomber entre les buissons pour se reposer un peu.

Dans son sommeil, le chevalier se remémora ce qui l'avait mené à une vie d'errance sur les terres d'Arcadia. À l'époque, il était considéré comme un véritable héros. Simple chevalier d'Enfield récemment arrivé à Arcadia, lors d'une mission, il fut envoyé repousser une attaque Venant des terres d'Ifrit. La bataille tourna en la défaveur des chevaliers d'Enfield qui auraient perdu si Galaad n'avait pas invoqué la foudre. Cette foudre incontrôlable mit les Ifrits en fuite. Cette action valut le surnom de Héros à Galaad. Mais la noblesse trouvant inacceptable qu'un simple amnésique soit si bien considérer commençât à ...

Les sens du soldat furent éveillés par un bruit qui, en temps normal, n'aurait pas dû se trouver là. Des bruits de pas et des mouvements d'eaux tout proches. Il eut le réflexe de tirer son épée, produisant une sonorité qui alerta l'étranger qui osait troubler son sommeil réparateur.

"Je n'apprécie pas le fait, d'être regardé ainsi sans savoir qui se tapie dans l'ombre." Dit une voix qui semblait familière au chevalier. Galaad se releva et l'air commença à crépiter formant des nuages sombres dans le ciel et une tension presque palpable. Le héros sortit des buissons pour se retrouver face à la personne qui venait de s'adresser à lui : une magnifique jeune femme aux cheveux bleus vêtue d'une robe blanche. En la reconnaissant, Galaad se détendit et les crépitements électriques de l'air se calmèrent peu à peu.

Mon intention n'était nullement de te déranger. Et heureusement pour toi que ce n'est que moi. N'est-ce pas ... Freyja ? Répondit Galaad en affichant son sourire de héros.

Galaad était heureux de retrouver une personne qu'il connaissait dans une région qu'il ne connaissait pas. Il avait déjà croisé la route de la danseuse par le passé en Ifrit. Bien que cette rencontre fût courte. Galaad s'en souvient étonnement bien. C'était quelques jours après l'action des nobles pour évincer Galaad de l'ordre de la chevalerie. Depuis rien n'avait changé. Lui était toujours trop sur la défensive... Mauvaise habitude de soldat. Visiblement, Freyja se portait bien. Aucune blessure notable n'était visible sur le corps de la jeune femme. Après s'être assuré que personne d'autre n'était dans les environs, L'épéiste rengaina son arme.


made by pandora.





Revenir en haut Aller en bas

avatar
« Invité »



Contact @Invité :


Mar 6 Juin - 11:06 | « Invité » dit :

Retour aux origines

Un visage familier... qu'il m'est plaisant de retrouver.





Le tintement de la lame sur son fourreau, un bruit qu'elle ne connaissait que trop bien. Ce qui pour autant été le moins évident, été le changement brutal du climat attenant. L'air trépignait, les nuages semblaient être chatouillés par une magie inconnue. Le regard de la jeune femme refléta cette apparition soudaine d'amas gris, noir, se formant au-dessus du lac. Contemplant cette étrange altération de la matière, cela ne semblait nullement la troubler. Une apparence de marbre, un visage fermé, bien que les émotions en elle se bousculèrent. Cela n'était pas normal, il était évident qu'elle n'était pas seule. Durant ces nombreuses aventures, Freyja avait appris à ne pas démontrer ses craintes, cela pourrait être perçu comme un moment de faiblesse. N'étant pas une guerrière de plus aguerrit, elle agissait ainsi, pour se donner plus de présence.  

Mon intention n'était nullement de te déranger. Et heureusement pour toi que ce n'est que moi. N'est-ce pas ... Freyja ? Nul besoin de se retourner pour reconnaitre cette personne qui s'afficha dans le paysage. La jeune femme ne put retenir ses lèvres qui se soulevèrent doucement dans le coin, affichant son contentement. Avant cela, elle se les était pincées légèrement par réprimande... Elle aurait dû se douter de la présence, du chevalier de la foudre près d'elle. L'eau, étant un conducteur évident pour l’élément de ce dernier, elle aurait pu le ressentir... Cela trahissant son manque d'attention, une naïveté certaine qui aurait pu lui être machiavélique si en effet, il ne s'agissait pas de Galaad. Se tournant vers se dernier, un léger soupir s'échappa de ses lèvres, trahissant son soulagement de ne pas s'être trompé. Mais aussi, et surtout, une certaine félicité de retrouver un visage familier... Ce visage.

L’épéiste semblait être resté fidèle à lui-même, du moins en apparence. Malgré son attitude toujours tendue, bien qu'elle ne le fût déjà dans le passé. Or, il possédait toujours une certaine aura qui inspirait la confiance... C'est cela, qui avait permis à Freyja de la lui accorder à leur première rencontre. La jeune femme quitta l'étendue d'eau, sans en ressortir toutefois perlant de gouttelettes nacrées, comme si elle ne s'était jamais baignée. Étant confiante, elle se rapprocha de lui sans appréhender la moindre réaction de sa part. "Même si je ne doutais pas que nos chemins allaient de nouveau se croiser, j'avoue ne jamais avoir pensé à ce que cela se fasse ici." D'éfrit à Selkie, il y avait eu un long chemin, un chemin que même elle, ne pensait pas refaire. De toute évidence, la jeune femme ne comptait pas rester longtemps dans les parages, cela ne lui serait pas raisonnable. Probablement, serait-elle retournée à Efrit, ou pourquoi pas Enfield, terre royale qu'elle avait appréciée malgré une courte visiter.  

La plupart des personnes auraient continué cette entrevue en demandant ce que son interlocuteur fait ici, ce qu'il devient... Mais Freyja avait beaucoup appris. Parfois certaines questions ne sont pas bonnes à poser, pouvant troubler la quiétude de celui qui se trouve face à vous. S'il voulait en parler, il le fera de lui-même... Et puis, Freyja ne faisait pas partie de ceux que l'on peut classer dans "la plupart des personnes. "Tu es bien loin d'Efrit, j'espère toutefois que la contrée de Selkie te plaît. Personnellement, je trouve qu'il est bon de venir se ressourcer ici. Même si avec toi, le silence laisse place à l'orage." Sur ces mots, la demoiselle prenant place face à lui, accordant un léger sourire, leva légèrement le menton, mentionnant les nuages apparus au-dessus de leurs têtes. Il est probable que d'autres puissent avoir remarqué ce changement soudain d'air, mais dans l'absolu, rien n'était à présager.  



made by pandora.





Revenir en haut Aller en bas

avatar
« Galaad »
Efrit
Emploi : Chevalier errant



Contact @Galaad :
Voir le profil de l'utilisateur


Mer 14 Juin - 11:18 | « Galaad » dit :

Retour aux origines
LA source d'un problème





De voir que Freyja était apparement rassurée que la personne ayant troublé sa quiétude soit Galaad et non une autre personne. Le jeune chevalier sentit un poids s'enlever de ses épaules. Il était également rassuré de ne pas avoir à se battre ce soir. Tant dis que la jeune femme sortait de l'eau, le jeune homme, quant à lui sentait une certaine attirance physique pour cette femme alors recouverte d'eau et dont le vêtement blanc laissait paraitre les formes de son coprs. Un peu géné par cette vision et une touchante timidité qu'il prétextait être du "respect pour les dames" Galaad détournât le regard un instant. Au dessus de leur tête, les nuages orageux avaient finis de se dispercer, il ne restait qu'un ciel étoilé et l'astre lunaire pour ajouter une luminosité enchantresse à la scène qui se déroulait.

Galaad aurait aimé juste une fois ne ps être un soldat pour pouvoir profiter pleinement de ce genre d'instant. Mais malheureusement, le soldat en lui ne pouvait se permettre d'avoir ne serait-ce qu'une seconde de répis. Pour cela il enviait la danseuse. Elle pouvait se permettre l'insouciance et la tranquillité. D'aprés sa partenaire de discution, ils se trouvaient sur le territoire des Selkies. Avait il vraiment parcouru toute cette distance à pied ? Décidément, Galaad était bien trop tête en l'air ces derniers temps. Mais tout de même... Passer d'Efrit à Selki sns s'en rendre vraiment compte ça devenait grave.

« Vraiment ? Nous somme donc en territoire Selkie ? Je ne me suis même pas appercue être aller si loin... Bon hé bien maintenant que je suis là, je suppose que je n'ai pas à être aussi tendu. Après tout Selkie est bien plus en paix qu'Efrit à l'heure actuelle. »

C'était un peu étrange de la part de Galaad de dire qu'Efrit n'était pas en paix, car il était en parti l'instigateur de nombreuses révoltes originaires d'Efrit. Ses récents déméllés avec la noblesse d'Arcadia le poussèrent à s'éxiler en Efrit où il se constituat un groupe de réfractaires désireux de renverser la noblesse et pourquoi pas la monarchie elle même. Galaad, qant à lui n'avait pas encore vraiment d'avis. Mais il constituait une force de frappe considérable pour les révolutionnaires...




made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
« Invité »



Contact @Invité :


Mer 21 Juin - 11:51 | « Invité » dit :

Retour aux origines

Ce moment à nous, que l'on nous vole...




Il était facile de percevoir sur le visage du chevalier, ses traits tirés, fatigués et tendus par son périple. Lui-même approuvé son attitude, or, il est vrai qu’à Selkie l’on y trouve bien moins de tension que sa contrée. Pourtant, il semblait avoir du mal à se détendre, à faire confiance à l’ambiance environnante et se laisser bercer par les étoiles, le son des clapotis de l’eau, ou le simple vent qui traversé l’herbe. La main de la jeune femme, vint doucement se poser sur la joue de ce dernier. Une attitude peu farouche, ses doigts glissèrent, effleurèrent sa peau, comme cherchant à apaiser ses traits. Un sourire apaisant, un léger souffle s’échappant de ses lèvres, Freyja ne semblait pas gênée par ce rapprochement. Parfois ses attitudes semblent étranges, déconcertantes… mais y a-t-il vraiment un mal à cela ? Avouons que ce serait mentir, de dire que cela ne lui apporta aucun frissonnement sur sa peau. Ses pensées semblèrent s’embrouiller, mais au moment de relancer la conversation, la jeune femme se figea et détourna le regard sur le côté, son bras s’abaissant lentement. Son regard se tourna de nouveau vers Galaad, mais ce n’était plus ce regard insouciant, joyeux, il était plutôt... Désolé. « Selkie est probablement plus en paix que Enfrit, mais tout dépend avec qui tu te trouves… Pardonne-moi. » Sans plus lui en dire, et d’ailleurs sans lui laisser le temps de la questionner, sa main vint se poser sur l’avant-bras du jeune homme et le tirer avec elle.

Nul doute, elle avait bien perçu des sons venant par ici, n’importe qui pourrait venir dans les environs… Promeneurs, voyageurs, rêveurs… Mais la vibration de la terre, ces souffles déterminés, laissent comprendre que ceux approchant du lac semblaient venir d’un pas décidé, surement pour une bonne raison. Freyja n’en avait pas la certitude, mais elle ne veut nullement attirer des ennuis à son ami. Le poussant à venir vers elle, près de la partie boisée au bord du lac, et à s’accroupir derrière l’un des arbres buissonnés. Elle se doutait qu’elle n’eût pas besoin de préciser qu’ils ne devaient faire le moins de bruit possible, cela semblait évident. Se tournant vers le l'étendue d'eau, son regard approuva ses pensées. Deux hommes, sur leur monture, trépignèrent près de l’étendue d’eau, leurs regards furtifs, cherchant quelque chose, ou quelqu’un. « L’on nous a pourtant dit l’avoir aperçue ici… Elle ne doit pas être loin, cherche de ce côté, moi je vais pars là. » Ses doutes se dissipèrent sur les ordres de cet inconnu, il était évident qu’ils étaient tous deux des envoyés de celui qu’elle a « trahi » il y a de cela quelques semaines. Étant rancunier, elle savait qu’il ne la lâcherait pas ainsi, mais elle ne voulait se faire chasser de sa terre.

Les pas de l’équidé firent frissonner la terre, apportant les vibrations jusqu’à eux. La jeune femme savait qu’ils n’allaient tarder à les retrouver, hélas, le paysage environnent n’offrait pas de multiples cachettes, ils en auraient vite fait le tour. Qu’importe le fait qu’ils puissent la retrouver, en revanche, elle s’en voulait d’avoir emporté Galaad avec elle. Se mordant légèrement les lèvres, son regard n’osant plus croiser le sien, elle chercha, mais en vain, le moyen de les faire partir sans se faire voir. Il est probable que ces hommes n’aient pour ordre de la ramener à leur cher maître, mais ils ne vont certainement pas s’accaparer d’une autre personne qu’ils jugeront de trop. « Ils vont nous trouver, mais ils n’ont rien contre toi. Je pense que si tu ne t'impliques pas, ils te laisseront repartir.» Une pensée, ou peut être un espoir... Toujours est-il, que l'homme descendit de l'animal, faisant tinter son épée en la sortant de son fourreau. Il ne restait plus qu'un endroit à fouiller, tandis que son coéquipier continué à faire le tour du lac. Rentrer bredouille devait leur être interdit, d’où l'insistance. Freyja serra les poings, n'ayant nulle envie de les suivre. Or, elle s'était pourtant préparé à le faire, ne voulant pas que les choses dégénèrent.  



made by pandora.





Revenir en haut Aller en bas

« Contenu sponsorisé »



Contact @Contenu sponsorisé :


| « Contenu sponsorisé » dit :

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour aux origines [ Freyja & Galaad ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» {narnia} LE MONDE DE NARNIA, RETOUR AUX ORIGINES (terminée)
» Adèle the muse, retour aux Origines
» {narnia} LE MONDE DE NARNIA, RETOUR AUX ORIGINES (commentaires)
» [Aide] Retour à la ROM d'origine 2.2 avec HTC sense
» Le bestiaire mythologique : les origines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcadia :: hors rp :: Archives-