Même les personnages les plus insignifiants jouent un rôle essentiel dans le déroulement de l'histoire.
 

Partagez | .
 

 Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
« Royauté »
PNJ



Contact @Royauté :
Voir le profil de l'utilisateur http://effectbutterfly.forumactif.com


Mer 24 Mai - 12:34 | « Royauté » dit :


le contexte


il était une fois...



Mes ancêtres, selon les légendes écrites dans les livres, seraient arrivés sur Arcadia en tant que conquérants. De leurs navires, ils auraient aperçu une île vierge. Débarquant sur la rive, ils virent qu'elle était peuplée d'êtres mystiques et plus le temps passé, plus ils se sentirent différents. En effet, leur arrivée dans cet état sauvage avait changé le physique de l'un ou le psychisme de l'autre. Il s'agissait en réalité de dons ou de pouvoirs comme nous le nommons de nos jours. Ainsi, les quatre éléments fondamentaux apparurent ; le feu, l'eau, la terre et l'air. A chaque élément, une contrée était attribuée où chaque conquérant, alors devenu roi, pourrait prospérer et jouir des bienfaits de la nature. Choisissant leur emblème parmi les animaux mystiques d'Arcadia, il était temps pour ces rois d'avoir un peuple. Alors, comme eux, des navires accostèrent où hommes, femmes et enfants découvrirent un lieu presque utopique.  

D'un état sauvage, l'île devint en quelques années un état civilisé. Des maisons furent construites, des commerces ont fleuri, des échanges avec d’autres îles étaient possibles par les navires. Les rois construisirent chacun une demeure où ils résideront ; de magnifiques bâtiments en roche volcanique pour le roi d’Efrit, une tour à l’effigie des dragons pour le roi de Wyverne, un palais royal pour le roi d’Enfield et une simple cabane de pêcheurs près d’une cascade pour le roi des Selkies. Or, un monde de paix n’était qu’illusion. Des hostilités vinrent perturbés les jours heureux des arcadiens. Le roi de Wyverne, connut pour son tempérament impulsif, ne supportait pas le commerce d’armes de la contrée du feu et l’armée imposante de la contrée de la terre. Il voulait posséder les armes les plus puissantes qu’ils soient, il voulait l’armée la plus grande que personne n’ai jamais connu. Il entra alors en guerre contre ces deux contrées. Celles-ci s’allièrent tandis que la contrée de l’eau était spectatrice de ce paysage qui tombait en ruines.  L’issu du combat était tel que la contrée de l’air perdit la guerre. Pourtant, il gagna un combat contre le roi d’Efrit où celui-ci perdit la vie au combat et sa dynastie tomba avec la demeure royale. La contrée du feu porta allégeance au roi d’Enfield qui trouva son pouvoir dans un arbre à l'écorce argenté et aux feuilles pourpres ; l’Ellcrys. Le roi de Wyverne contraint à l’exil avec toute sa dynastie prit le large avec tous les navires présents sur l’île sauf un. La contrée de l’air porta allégeance également au roi d’Enfield, et pour que l’ennemi ne revienne jamais un pacte fut scellé avec le roi des Selkies qui était resté neutre dans la bataille. Par son sort le plus puissant, il condamna le large de l’île à des eaux infranchissables ne laissant plus aucun navire entrer ou sortir. Ce sort qui avait comme contrecoup de prendre l’énergie vitale du roi, y laissa la vie. Ce roi qui était solitaire, n’avait aucun descendant, la contrée de l’eau porta alors allégeance au roi d’Enfield ; la seule dynastie restante.

Les années passèrent, le temps de la guerre était alors un lointain souvenir. Les arcadiens vivaient entre eux avec une harmonie parfaite. Les rois se succédèrent au palais royal dans la contrée de la Terre. Les anciennes demeures des rois disparus changèrent de fonction ; celle du roi d’Efrit devint d’anciens bâtiments, celle du roi des Selkies tomba en ruines petit à petit jusqu’à ne laisser aucune trace emportée par les eaux et la tour des dragons accueillit en son sein une majestueuse bibliothèque. En l’an 997, le roi Wild gouvernait le royaume depuis onze ans avec sa femme qui tardait à mettre au monde un successeur. Cette année était la plus célébrée de toutes les contrées, la reine était enceinte et mit au monde une fille à la fin de l’automne. Le roi, malgré sa déception de ne pas avoir eu un garçon, était heureux d’être enfin père. Le prénom de l’enfant ne fut donné qu’après sa première année quand son pouvoir commençait à apparaître. Le pouvoir de la jeune enfant fut au-delà de l’espérance de son père, il descendait des anciens rois du temps de la guerre. Le pouvoir de l’Arbre de l’Exode, la magie de la Destruction. La princesse fut alors baptisée et se nomma Hurricane. La même année, la reine tomba malade. Elle ne pouvait donc plus donner naissance. Le roi Wild ne pouvant tolérer de ne pas avoir une progéniture mâle, prit une maîtresse qui lui donna deux années plus tard un garçon qui finira par s’appeler Storm car lui aussi détenait un pouvoir descendant des anciens rois ; l’Arbre de la Genèse, la magie de la régénération. Pour autant, aucuns conseillers du royaume ne toléraient la naissance de ce dernier. Il était un bâtard. La loi fondamentale fut alors brisée et il était convenu qu’à la mort du roi, Hurricane succédera au pouvoir jusqu’à ce qu’elle trouve un prétendant digne de gouverner le pays. Quant au bâtard, il aura une place en tant que simple conseiller.

Hurricane reçut une éducation tel un prince du sang l’aurait reçu, elle était formée au combat, aux stratégies, à l’art de gouverner sans oublier l’histoire de l’île, sa géographie et la proximité avec ses habitants. Elle était aimée de tous tandis que son demi-frère restait dans l’ombre. Lorsqu’elle atteignit l’âge de sept ans, une mystérieuse apparition ébranla le royaume. Dans les forêts du labyrinthe d’Enfield, trois enfants, deux filles et un garçon, apparurent. Ils étaient amnésiques, dotés de pouvoirs et pourtant ils n’étaient pas originaires d’Arcadia. Ils semblaient avoir le même âge, peut-être une année de peu plus que la princesse. Le roi Wild les prit au palais royal, au lieu de les placer dans une famille arcadienne, où il décida de les élever. En effet, leurs pouvoirs respectifs pouvaient servir au royaume s’ils étaient bien encadrés. Des cas comme ces enfants prospérèrent les années suivantes et ceux jusqu’à la mort du roi Wild. Contrairement aux trois premiers arrivés qui restèrent dans l’entourage royal, les autres furent mis dans des familles pour les enfants et les adultes plaçaient dans les contrées se virent attribués un emploi afin de s’accommoder à l’environnement de l’île. Hurricane succéda à son père en l’an 1017, reprenant ainsi toutes les tâches royales en plus d’accueillir les amnésiques comme les appeler le défunt roi Wild, « Le Roi est mort, vive la Reine ! ».

A ce jour, nous sommes en l’an 1018. Cela fait tout juste un an que je suis au pouvoir, les contrées sont toujours aussi fleurissantes. La paix berce les enfants de mon peuple. Soyez les bienvenue à Arcadia.


Hurricane

Sweet Dream - RPGDesign

Revenir en haut Aller en bas
 

Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» utiliser le vocabulaire adapté au contexte
» Site sur la déco du Titanic/Olympic (contexte ou origine)
» "La terre" dans le contexte biblique
» Contexte Historique
» Les meilleures phrases du forum, sorties de leur contexte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arcadia :: administration :: Histoire & Conseils-